Bonne fête maman !

fetemres3.jpg

 

bonne fête maman.
Album : bonne fête maman.

7 images
Voir l'album

~ La pâte :

~ Ingrédients :

60gr de poudre d’amande    -  100gr de sucre    -  15gr de farine    -  2 blancs d’œufs.

~ Préparation :

Préchauffer le four 200°. Tapisser un cercle de papier sulfurisé. Monter les blancs en neige et incorporer la moitié du sucre. Incorporer la farine, la poudre d’amande et le reste du sucre en mélangeant doucement.

Verser dans le moule : cuire 10mn environ jusqu’à le que la pâte dore. Laisser refroidir avec un poids dans le moule comme un linge remplit de noyau pour abaisser la pâte.

~ J’ai plutôt versé la pâte sur une plaque et après la cuisson j’ai découpé un disque du diamètre du cercle à bavarois.

~ Le bavarois aux cerises :

~ Ingrédients :

une quinzaine de boudoirs   -  500 g de cerises   -  de la confiture aux fruits rouges   - 5 feuilles de gélatine   -  20 cl de crème a 35%   -  200g de sucre   -  3 blancs d’œufs 

~ Préparation :

Déposer sur le périmètre du cercle des boudoirs coupés en deux.

Faire ramollir 3 feuilles gélatine dans de l’eau froide pendant 10 min. En attendant faire chauffer les cerises pendant 10 min a feu doux ( il faut qu’elles rendent un peu de jus), les mixer.

Essorer la gélatine et l’incorporer a la purée de cerise chaude ( mais pas bouillante). Monter la crème en chantilly, l’incorporer aux cerises.

Battre les blancs en neige et ajouter le sucre pour serrer les blancs, puis l’incorporer délicatement au mélange précédent.

Couler le bavarois dans le plat quand le mélange se densifie. ( s’il est trop liquide il s’infiltrera entre les boudoirs)
Mettre au frais 30min. En attendant  faire ramollir 2 feuilles gélatine dans de l’eau froide. Réchauffer la confiture aux fruits rouges ou un colis dans une casserole et y ajouter la gélatine. Verser délicatement sur le bavarois avant que le liquide se densifie. ( mais pas quand le coulis est trop chaud )

Mettre au réfrigérateur 2h minimum

~ Pas facile … Pour la décoration j’ai déposé au milieu du bavarois une forme en cœur avant de verser le colis autour. J’ai retiré la forme une fois qu’il s’est figé. J’ai fait fondre du chocolat noir que j’ai coulé en une fine couche sur un papier sulfurisé. Une fois refroidi j’ai découpé des formes à déposé sur la bavarois. Le reste : cerises, chantilly, feuille de menthe…


Ainsi le dé reflète les clichés.

« que la photo soit… et la lumière fut… « 

marie5.jpg

ainsi le dé reflète les clichés.
Album : ainsi le dé reflète les clichés.

9 images
Voir l'album


oh miroir, mon beau miroir !

p1030290.jpg

oh miroir, mon beau miroir !
Album : oh miroir, mon beau miroir !

9 images
Voir l'album

« Réfléchissez, laisser miroiter le reflet de vos idées »

~ Ce miroir n’est pas un projet d’art plastique. J’ai créé cet objet par pur nécessité de lumière, ou peut être que j’y ai trouvé une nécessité parce que j’avais envie de le créer…Quoiqu’il en soit, dans ce coin de ma chambre il y avait ce miroir ikéa, tout seul, contre le mur et il s’avère que ma fenêtre éclaire cet endroit peut être 2h dans la journée et produit un contre jour.

~ Solution : un éclairage adapté puissant mais pas assez pour éblouir. J’ai choisis le thème du miroir de loge et avant de prendre les mesures, j’ai acheté des grosses ampoules 25W sur internet. On en trouve qu’à gros culots. Il m’en fallait 6, j’en ai acheté 8 touts comme les douilles en laiton et céramique qui les accompagnent. Les ampoules font 11,5 cm de diamètre, il fallait choisir une distance raisonnable de part et d’autre du miroir. Contraintes : l’interrupteur à gauche du miroir, la mansarde à droite. Pour la création du caisson, j’ai pris du bois aggloméré. Il mesure 1m70 de haut par 60cm de large et se détache du mur de 10cm, pour laisser de la place au circuit électrique à l’arrière. Le bois à été percé à six reprises avec une cloche, pour y glisser les douilles fixée avec deux bagues de serrage. Le circuit électrique est en série. Au pied du côté droit du caisson, deux trous qui permettent de faire une boucle dans le circuit pour ajouter un interrupteur à pied.

~ Il fallait faire attention à créer un décrochage au pied du caisson pour que la plainte s’y loge, et ne pas oublier de découper le biais du mur. Je ne vous cache pas que je me suis d’abord trompé dans les mesures mais on ne voit plus rien…


N’ouvre à personne !

porte1.jpg

 

 

nouvre à personne !
Album : n'ouvre à personne !

14 images
Voir l'album

Remake du world trade center.

Image de prévisualisation YouTube

La musique de Clint Mansell : Requiem for a dream.

twotowers2.jpg

~ Le remake du World Trade Center est un travail réalisé en classe de troisième. Consigne : Faire le remake d’un évènement, monument, lieu, objet… Jai choisi un évènement passé et imaginé le futur si cet épisode n’avait pas eu lieu. J’ai trouvé l’inspiration dans ma chambre grâce à ma collection d’objet lumineux divers. Je savais que je devais m’en servir pour apporter à mon projet le futurisme. J’ai pensé en faire des monuments modernes. J’ai imaginé Las Vegas, Tokyo, New York, La tragédie du world Trade Center ! Bingo !

« et si les tours jumelles n’étaient pas tombées, imaginons l’an 3000. »

~ Avant de commencer toute construction, j’ai passé plusieurs jours à rassembler toutes matières, objets qui pouvaient me servir. Je ne voulais aucune couleur, seulement du blanc, transparent, argent, peut être du noir. J’ai parcouru la maison en long en large et en travers. J’ai pris de l’aluminium, des ampoules, du papier à bulles, des tuyaux transparents, des boites de Ferrero Rocher et de Mon Chéri, du fils de fer, des plumes blanches, de la mousse, du coton, des miroirs, du verre ; Puis comme support du carton sous toutes ses formes : rouleaux de PQ et d’essuies tout, vident et du canson blanc.

~ J’ai passé les jours suivant à trier mon tas d’objet et de matière. J’ai réunis, sans édifier, tout ce que me servirait pour un monument après l’autre. Enfin, j’ai commencé à bâtir les monuments. Le pistolet à colle était à l’honneur ! Contraintes : il fallait que chaque construction puisse se démonter pour être transportée au collège plus facilement et que je puisse récupérer mes objets lumineux intacts !

~ Enfin, j’ai installé, mon projet en salle de classe après avoir mis tous les élèves à la porte. Heureusement, je me souvenais comment assembler chaque partie de chaque bâtiment… J’ai allumé mes objets, passé une musique d’ambiance, fermé les volets, éteint la lumière et ouvert à tout le monde. Surprise !

~ Dernière chose avant d’être noté, la réalisation d’un travail écrit. Que voici :

lire la suite »


1...910111213

Aescla |
situveux |
créations sans frontières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Strong metal 29
| ah les peintures de flo
| LE M.U.R. DE L'ART