Cyanotypie

~  Le cyanotype est un photogramme*, un procédé ancien de photographie en monochrome datant de 1842 et mis au point par Sir John Herschel, un chimiste anglais. Par le biais de la lumière  rayonnant au travers d’un négatif, on obtient une image bleue cyan (voir bleu de Prusse) comme son nom l’indique : « cyan »otype.

Si vous êtes curieux, voici comment procéder pour créer votre cyanotype !

Matériel :

solution A : citrate de fer ammoniacal

solution B : ferricyanure de potassium

illustration en négatif imprimée sur transparent 

support : papier (grammage important) / carton /  bois / tissus…

source d’ultra violets : lampe à UV / lumière naturelle

eau

éponge / pinceau / rouleau mousse

vitre

Cyanotypie cyanotype-bon-samaritain-14

Vous pouvez vous procurer ce kit de cyanotypie sur internet

manipulation :

Toute la procédure préparatoire doit se dérouler sans exposition aux UV. Utiliser une lumière rouge ou un éclairage artificielle très tamisé. Ne pas ingérer les produits, éviter le contact avec la peau, mais surtout avec les yeux. Déposer les restes de produits dans des stations de recyclage adaptées.

~  Commencer par mélanger dans un récipient, en petite dose, 50% de solution A avec 50% de solution B. (5ml de chaque permet de couvrir 4 feuilles A4 au moins). En contact, celles ci se transforment en sel ferrique photosensible*. Attendre que le réactif devienne trouble, puis l’appliquer sur le support choisi. Celui ci jauni. Laisser sécher. En attendant, choisir une photo, l’imprimer en négatif sur un transparent adapté à l’imprimante.  Une fois le support bien sec, y poser le transparent, puis une vitre propre par dessus pour plaquer le tout.

~  Vous pouvez allumer la lumière ! Les UV qu’elle contient entre en réaction avec le produit appliqué sur le support, mais au travers du négatif. Les zones opaques (noircies) ne laissent pas passer la lumière et ne réagissent donc pas. Seules les zones transparentes filtrent les rayons qui bleuissent le support. C’est le potassium qui est à l’origine de la couleur bleue de Prusse. Exposé au soleil, le procédé prendra plusieurs heures. Grâce à une lampe à UV, vous n’attendrez que quelques minutes. Il est difficile d’évaluer le temps exacte d’exposition à la lumière nécessaire. Il varie en fonction du degré de contraste recherché.

J’ai fabriqué une boite de canalisation de la lumière pour plus d’efficacité.

lll

cyanotype-bon-samaritain-91

Cyanotype en cours de réaction.

l

~  Après avoir patienté, éteindre à nouveau la lumière et plonger votre support dans l’eau, illustration vers le bas, dans l’eau claire pour retirer l’excédent de produit. L’image devient plus nette, elle se révèle dans l’eau. Le papier qui était jauni à l’application des produits redevient blanc, il est alors débarrassé du réactif. Suspendre pour sécher. Les bleus deviendront plus foncés. Après séchage, la lumière n’agit plus sur votre image, son effet est neutralisé. Au fils du temps, le bleu peu ternir, il suffit de le plonger dans une solution acide : salée, vinaigrée ou avec de l’acide chlorhydrique à 1%.

~  Il est possible de s’écarter de la couleur bleue, de varier les teintes : 

teinte verte :

acide sulfurique ou permanganate de potassium + sel

teinte noire :

acide gallique

teinte brune :

acide tannique (tanin)

teinte violacée :

tanin de chêne

Vidéo à venir

Cyanotypes réalisés :

cyanotype-bon-samaritain-121-300x225

Vitrail du Bon Samaritain – Cathédrale de Bourges – Soie – 50x65cm

img012

Autoportrait – papier canson fushia – 10x10cm

img014

Pensée pour Joachim – Papier canson blanc – 24x32cm

img015

Herbier contemporain – papier canson jaune – 20x30cm

img027

                              Autoportrait – papier canson saumon – A4, 21×29,7cm (Exposition à la lumière naturelle en extérieur du levé au couché du soleil)

img030img029

Jouet d’enfance – papier canson blanc – 15x21cm

fff

Jouet d’enfance – bois – 15x21cm

img031

Frère et sœurs – papier canson blanc – 16x24cm

a

Route 66 – papier canson blanc – 40x30cm


  1. ANNE écrit:

    Je tombe sur votre article, et l’ai lu avec intérêt (merci!) j’obtiens des couleurs différentes en faisant un cyanotype normal sur du tissu jaune par exemple et j’obitiens du vert. vos produits chimiques à vous, vous les introduisez quand? A la solution qu’on passe?
    Au rinçage? après rinçage?
    Merci pour votre réponse, je vous mets mes liens (sur mon blog, 4 articles
    http://www.artisanne-textile.fr-dans mes albums flickr, un album sur le cyanotype: https://www.flickr.com/photos/artisanne_textile/)

    Citer | Posté 22 septembre, 2015, 14:17

Laisser un commentaire


Aescla |
situveux |
créations sans frontières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Strong metal 29
| ah les peintures de flo
| LE M.U.R. DE L'ART