,, ¡ sǝɹʇnɐ,p ǝnb ıoɯ snʃd ıoɯ sǝp ɐ ʎ ʃı ,,

.

~ Amateurs et amatrices d’arts plastiques, bienvenus dans mon univers ! J’archive ici mes projets réalisés depuis mon entrée au collège. Les articles sont classés du plus ancien au plus récent et si ça ne te plait pas, j’ai pensé à toi, tu peux cliquer là-bas à droite pour inverser l’ordre des articles. Pense aussi à lever les yeux, là haut tu peux visiter d’autres pages du blog.                                                    Bonne visite à tous !

           Art plastiquement vôtre.

e.jpg    img056.jpgPlasticienne depuis ma tendre enfance.


Quatre couleurs qui rélfechissent.

miroir1.jpg

 

quatre couleurs qui réfléchissent.
Album : quatre couleurs qui réfléchissent.

14 images
Voir l'album

 


Weldom en papilottes.

weldom1.jpg

 

Weldom en papillotes.
Album : Weldom en papillotes.

5 images
Voir l'album

 


Je t’aime / Je te hais !

 

p1030672.jpg

Je taime / Je te hais !
Album : Je t'aime / Je te hais !

18 images
Voir l'album

A l’occasion des fêtes, quand le grenier s’est ouvert j’en ai profité pour y faire un tour est retrouvé mes anciens projets. Je t’aime / je te hais  et  la chewing house (article suivant), sont des projets de la classe de quatrième qui ont un peu souffert de la poussière et de l’humidité et que j’ai du mieux que j’ai pu remis en l’état. Je t’aime / je te hais est un projet dans lequel il fallait choisir d’exprimer soit notre vision de l’amour soit de la haine. Vous l’aurez compris j’ai choisi la partie noire du sujet. Je vais essayer de me rappeler comment j’ai procédé. Pour chaque projet, j’ai une idée de base qui évolue au fil de la réalisation.

Une boite à chaussure tapissée d’images glauques, une scène morbide à l’intérieur, le tout visible à travers une plaque de verre et éclairé. La petite scène est joué par des personnages de lego repeint et adapté aux projets, la guillotine est faite d’allumettes peintes en noir est d’un morceau de miroir brisé.

A l’extérieur on retrouve des images horribles, un arbre mort avec une corde et un corbeau. Sur le coté de la boite, un livre brulé camouffle le circuit et la pile qui alimente l’ampoule. L’interrupteur n’est pas loin du manche de couteau ensanglanté. On retrouve plusieurs fois la phrase du projet « je te hais » comme une voix qui vous possède et vous hante l’esprit en répétant inlassablement la même chose.

Les plus qui ont été ajouté à la fin sont, le cercueil qui s’ouvre en tirant de l’extérieur sur une chaine et le message « je te hais » sur la vitre qui n’apparaît qu’en allumant la lumière. Pour les finitions, des chaines du verre brisé, des araignées avec leurs toiles, des punaises…


Chewing house.

maisongourmande.jpg

Chewing house.
Album : Chewing house.

11 images
Voir l'album

~ Comme je le disais plus haut, la Chewing House est un projet de quatrième qui à mal vécu son séjour au grenier. Ses composants ont pris l’humidité et si je ne m’abuse des souris ont apprécié le chewing gum à la fraise.

~ Le thème : le chewing gum sous toutes ses formes. J’ai l’habitude, mauvaise ou non, de réfléchir des jours entiers sur le projet. Exceptionnellement, je n’avais pas à me torturer l’esprit, l’idée fut instantanée. Quelqu’un connaît « Hänsel und Gretel » ou Jeannot et Margot et français ? Et bien, c’était mon idée : reproduire une maison en chewing gum. Je n’en savais pas plus, j’ai d’abord investi dans le chewing gum. Une dizaine d’euro pour un rouleau d’1m80 de chewing gum rose, des chewing gum en billes, rectangulaires, des malabars…

~ Pour la maison j’ai du tenir compte que je n’avais qu’1m80 pour recouvrir ses façades. Oui… J’ai calculé pendant longtemps la superficie maximale que je pouvais exploiter. Bref… Les tuiles sont en chewing gum rectangulaires les volets aussi mais ceux-ci ont changé de couleur et de textures sous l’humidité. La porte est en malabar, la voiture en fait la promotion. J’ai mâché du chewing gum pour faire un sentier jusqu’à la maison. Le passage piéton est un reste de mon mètre 80 de chewing gum rose, preuve que je n’ai pas bien calculé… L’idée de l’arbre et du banc me sont venus à la fin. Je suis restée volontairement dans les tons rose et blanc. Pourquoi ? Il n’y a pas d’explications à tout, mais le thème n’était pas carnaval…


12345...13

Aescla |
situveux |
créations sans frontières |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Strong metal 29
| ah les peintures de flo
| LE M.U.R. DE L'ART